Eveil_exe

Me rendant tranquillement sur mon lieu de travail, je me retrouve dans une chambre désolée, qui n’est pas la mienne.
Aurais-je été droguée ? Ma prudence habituelle me fait penser que non. Je ne semble pas non plus avoir reçu de coup sur la tête.
Mon équipement est intact, je n’ai subi ni vol ni sévice. Peut-être a-t-on simplement tenté de me séquestrer.

Le silence qui règne dans l’appartement est opressant, il n’y a aucun bruit, aucun chuchotement.
Une fois sortie, je remarque que la ville elle-même est déserte, un endroit cataclysmique, bâtiments effondrés, vitrines brisées. Toute vie a disparu.

Mon ordinateur m’indique quelques réseaux exploitables mais ils trop instables pour obtenir une conection viable.

Marchant dans les rues toujours aussi désertes, je remarques que je me trouve dans le Massachusset, dans un lieu totalement inconnu.
Je suis totalement perdue, il va falloir regagner au plus vite la civilisation.
L’ordinateur réagit d’une manière étrange et affiche l’image d’un lieu que je ne reconnais pas, alors que je n’ai fait aucune recherche. De plus en plus bizarre. Mieux vaut ne pas le laisser allumé.

J’arrive sur une place, un stand de hot dog y est arrêté. Rassemblant mon courage, je fonce me procurer de la nourriture si je dois rester sur place plus de temps que ce que je ne prévois.
Je me rend compte que je n’ai pas faim, m’a-t-on fait manger avant que je me réveilles ? Je dois avoir passé toute une journée sans souvenir.

Je rejoins la voie principale, elle finira bien par me conduire sur une route fréquentée.

A ma plus grande horreur, j’arrive face au bâtiment que j’ai vu s’afficher sur l’ordinateur.
Pour l’éviter, je prends de petites rues, toujours aux aguets, j’entends qu’un groupe de personnes se trouve non loin. Mieux vaut s’enfuir.

Je cours dans l’autre direction et arrive face à un homme en costume. Tentant de l’accoster, je me rend compte que son attitude est anormale et qu’il porte arme à feu et oreillette.
Il me faut fuir, encore. Un coup de feu tonne dans mon dos, suivi de bruits de vitre brisée.

J’arrive à le semer en me cachant dans une boutique. Mais je ne peux pas y rester longtemps, il a sûrement appelé des renforts.
Je reprends ma course en restant dans les ruelles, autant que possible.

Où suis-je arrivée ? Se sert-on de moi comme cobaye dans une de leurs bases militaires top secrète ?
Mais tout ceci… a l’air bien plus grave… je pense y laisser ma peau. Ils ont réussi à pervertir mon ordinateur, peut-être même mon esprit.
Si j’en sors indemne, le monde devra savoir !


Merde, merde, merde. Je pense qu’ils sont partout !
Je m’étais arrêtée pour dormir, y a de l’électricité nulle part, ni même le gaz je crois…

J’ai été réveillée en pleine nuit par une lumière qui s’allume, c’est pas normal bordel !
Forcément, je suis allée voir, faut que je les arrête avant qu’ils arrivent à leurs fins.

Et y avait bien ce que je croyais ! Là-bas un talkie, et ils s’échangent des données par ordinateur.
Mais j’les ai repérés ces salopards ! En changeant les données, j’les ai grillés ! Et je les ai retrouvés, je sais où ils sont maintenant.

Ils veulent ma peau, j’en suis sûre ! Juste après avoir quitté le bâtiment, un hélico a débarqué et ils ont envoyé des fusées, ils quadrillent certainement le périmètre. Faut que je les arrête.

J’ai trouvé des gars en chemin, ils avaient l’air perdus, si j’ai le temps, je les aiderai.
Mais y faut d’abord qu’on règle ce problème. Ils vont vite comprendre ce qui fout le bordel ici.
Avec un peu de chance, un de nous s’en sortira et pourra avertir le monde, les médias et tout ce qu’il pourra.

Je crois pas qu’on en sortira vivant, y a des morts partout putain ! Une chance qu’on soit pas encore de la viande froide.


Fallait qu’on tombe encore sur des cadavres, tout ce qui nous entoure c’est des morts et des gars du gouvernement qui veulent nous buter. Faut qu’on les détruise avant qu’eux y arrivent.

Deuxième pc que je pirate, j’ai réussi à récupérer des données cette fois !
Mais c’est pas bon toute cette merde, ils ont tué tout les habitants de la ville, je pige maintenant certaines de données qu’ils partagent, c’est les morts putain ! Ils ont tué au moins 200 000 civils, juste comme ça !
J’sais pas ce qu’ils foutent ici, mais je suis sûre que ça a un rapport avec ce que je pense, je l’ai toujours su, merde ! Faut qu’on foute le camp, mais d’abord, faut qu’on récupère et détruise leurs infos.

J’sais pas ce qu’ils foutent ici avec des plantes, mais j’pense qu’elles ont genre un truc hallucinogène, Cervid a pas eu l’air net, vaut mieux pas respirer ces trucs, mais j’crois que je suis plus ou moins immunisée contre elles, et l’autre là, Alexander aussi. Le dernier, Shaun, je sais pas, mais t’façon, y m’a pas l’air net, y tue des gens, on peut pas s’y fier.

Bref, on est partis chercher un autre pc, les autres veulent être prudents, ok… du coup on va au plus loin et on se sépare… j’y vais avec Cervid, mais j’le garde à l’oeil.
Là-bas c’est vraiment trop gardé, mais faut que j’y aille quand même, plus on laisse ce truc se répandre, plus c’est risqué. Puis j’arrive à me faufiler, me fondre dans le décor et tout.

Ils nous ont repérés ! Merde, on est encerclés ! Cervid a failli crever, mais j’ai choppé.
Ils sont partout ! En haut, en bas, ils arrivent par les escaliers ! Putain je fais quoi ?!

La trappe pour les ordures ! Notre seule chance !

Je tombe, ça fait super mal, mais je suis en vie…

Je vais bientôt atterrir dans… ERREUR


FICHIER ENDOMMAGE


RECHERCHE DE NOUVEAU SIGNAL


FIN DE TRANSMISSION

Eveil_exe

Magie Moderne corvos